Aller au contenu principal
Agriculture and rural development

La PAC et le développement

Assurer la cohérence de la politique agricole commune (PAC) avec les objectifs de développement et accroître l’efficacité de la coopération au développement.

Cohérence des politiques au service du développement

La cohérence des politiques au service du développement vise à prendre en compte les objectifs de développement dans l’ensemble des politiques de l’Union européenne susceptibles d'avoir un impact sur les pays en développement. L'objectif est de réduire au minimum les incohérences et de créer des synergies entre les différentes politiques de l’UE, afin qu'elles profitent aux pays en développement et accroissent l’efficacité de la coopération au développement. Cette approche est soulignée dans la communication de la Commission européenne de 2017 sur l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture, qui fait référence à la dimension mondiale de la PAC et à la nécessité d'assurer la cohérence des politiques conformément au programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies.

Défis

Les principaux défis auxquels doivent faire face les pays en développement sont la lutte contre l’insécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté. D’ici à 2050, la production alimentaire mondiale devra être suffisante pour nourrir 9,3 milliards de personnes, soit 2 milliards de plus qu’en 2011. Selon les rapports de l’OCDE et de la FAO, il faudra augmenter la production alimentaire mondiale d’environ 60 % au cours des 40 prochaines années.

En juin 2017, le nouveau consensus européen sur le développement a réaffirmé l’engagement de l’UE en faveur de la cohérence des politiques au service du développement (CPD) et l’a reconnu comme étant un élément essentiel de la stratégie visant à réaliser les objectifs de développement durable dans nos pays partenaires. Le consensus prévoyait que la CPD soit appliquée dans l’ensemble des politiques et domaines couverts par le programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies, en accordant une attention particulière aux échanges commerciaux, à la finance, à l’environnement et au changement climatique, à la sécurité alimentaire, aux migrations et à la sécurité.

Rapport sur les progrès accomplis

Tous les deux ans environ, l’UE élabore un rapport sur les progrès réalisés dans l’exécution de son engagement en faveur de la CPD, une exigence inscrite dans le traité de Lisbonne.

Le dernier rapport, publié en 2019, fait le point sur les progrès accomplis par les institutions et les pays de l’UE en matière de cohérence des politiques au service du développement au cours de la période 2015-2018, dans le contexte de l'évolution du développement mondial qui a suivi l’adoption du programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies.