Skip to main content
Agriculture and rural development

Présentation de l'instrument de préadhésion pour le développement rural (IPARD)

Objectifs de l'IPARD

L'instrument de préadhésion pour le développement rural (IPARD) fait partie de l’instrument d’aide de préadhésion (IAP). Il vise à soutenir les zones rurales et le secteur agroalimentaire des pays se préparant à adhérer à l'UE.

Avec cet instrument, l'UE fournit aux pays bénéficiaires une aide financière et technique qui vise à:

  • renforcer la durabilité de leur secteur agricole et de leurs zones rurales;
  • les aligner sur la politique agricole commune de l'UE.

Actuellement, les pays candidats bénéficiaires sont l'Albanie, le Monténégro, la Macédoine du Nord, la Serbie et la Turquie.

Pour la période 2014-2020, l'IPARD disposait d'un budget de 946 millions d'euros provenant du budget de l'UE. Chaque pays contribue également au budget au moyen d'un financement public national. Les bénéficiaires peuvent également devoir financer une partie du projet.

Veuillez consulter les programmes IPARD nationaux pour connaître les montants effectivement alloués dans chaque décision budgétaire annuelle de l’UE.

Budget indicatif de l’IPARD initialement prévu en 2014 (en millions d’euros)
 2014201520162017201820192020Total
Tous pays confondus74941122032112272331 154
Albanie00131412161671
Monténégro055678839
Macédoine du Nord555610141560
Serbie0152025304045175
Turquie696969148148149149801

 

Autres informations

Instrument d'aide de préadhésion

Aide de l'IPARD

Les programmes IPARD s'appuient sur des mesures définies au niveau européen.

  • Mesure 1 – «Investissements dans les actifs matériels des exploitations agricoles»: aide les exploitations agricoles à investir dans des bâtiments ou des technologies.
  • Mesure 3 – «Investissements dans des actifs matériels relatifs à la transformation et la commercialisation de produits de l'agriculture et de la pêche»: vise à garantir que les projets des entreprises agroalimentaires respectent les normes de l’UE en matière de sécurité et d'environnement.
  • Mesure 4 – «Agroenvironnement-climat et agriculture biologique».
  • Mesure 5 – «Mise en œuvre de stratégies de développement local – Approche LEADER»: finance des groupes d’action locale qui mettent en œuvre des stratégies de développement ascendantes.
  • Mesure 7 – «Diversification agricole et développement des entreprises»: concerne les entreprises rurales et les familles d'agriculteurs souhaitant développer des activités non agricoles.
  • Mesure 9 – «Assistance technique»: soutient la formation, les analyses, le suivi des programmes, le renforcement des capacités et la préparation de groupes d'action locale.

Chaque pays soumet ses programmes à la Commission européenne pour approbation. Une fois approuvés, ces programmes sont gérés par les institutions nationales et les agences IPARD. Celles-ci garantissent l’exécution des programmes et le transfert des fonds aux demandeurs, ce qui favorise le renforcement des institutions nationales et de la gouvernance en matière de développement rural.

Autres informations

Demander un financement au titre de l’IPARD

Base juridique du programme IPARD